29/08/2010

Comedie Humaine


La semaine dernière, je suis allée au théâtre avec des amies. C'était la première fois que j'allais voir une pièce contemporaine dans une petite salle. * mode snobinarde on *  Je n'avais toujours vue que des Classiques dans de grands théâaaaatres comme la Comédie françaiiiiiise. * mode snobinarde off * Et je dois dire que l'expérience m'a beaucoup plu. 


  
Cela faisait si longtemps que je n'étais pas allée au théâtre que j'avais oubliée combien il est agréable d'avoir en face de soi de vrais personnes et non un écran géant (même si je dois avouer qu'un Leonardo Dicaprio géant n'est pas mal non plus lol). L'atmosphère crée est vraiment différente, unique. Il existe une interactivité avec les comédiens, le public, qui je pense rend chaque représentation unique. 

Durant cette séance, par exemple, le comédien a oublié son texte, perturbé par deux connasses spectatrices parlant. Et bien cela n'a pas été gênant, cela a été l'occasion de blague et de clins d'œils avec le public. Idem lorsque dans une scène les deux acteurs sont dans une " voiture " ( lol les décors .. il faut de l'imagination au théâtre ;) et espèrent ne pas se faire arrêter par la police, en misant sur les trois noirs en voiture devant eux. Soudain en disant son texte, l'acteur pique un fard. Dans le public au premier rang, un jeune homme noir. Ce qui aurait pu être gênant, ou simplement passé sous silence est devenu une blague avec le public. J'ai vraiment aimée ce coté humain du théâtre surtout contemporain je pense car on y est pour rire et non pas seulement écouter de beaux textes comme dans des pièces classiques ou il y a moins de place pour l'improvisation ( je n'imagine pas trop Hamlet oubliant son texte, Othello prenant le public a partie à la Comedie Française ou Sganarelle faisant une blague hors texte a sa partenaire .. non non non non, huée générale dans le public, la mamie du premier rang fait une crise cardiaque, M de la Motte Dugenou finit dans un accès de rage incontrôlé a mettre le feu au théâtre car Fichtre, on ne touche PAS aux classique n'est ce pas ma mie. ) 



 
Pour les parisiens de l'audience, au cas ou vous vous le demandez, la pièce que j'ai été voir s'appelle Couscous aux lardons; l'histoire d'un mariage un peu compliqué entre une française et un homme d'origine arabe, surtout lorsque les belles familles s'en mêlent ( et quelle belle famille ! La mère arabe vaut le déplacement a elle toute seule, chapeau a l'acteur !).



La pièce est drôle, l'humour est simple et assez cliché, mais efficace ( du type "si tu continu a nous faire du surgeler je vais finir par chier des glaçons"),
aussi plein de quiproquos suite aux incompréhensions due aux différence de cultures ( français/arabe, catholique /musulmans ( lol le tapis de prière en paillasson .. ), mais toujours traité avec bienveillance et autodérision, le tout porté par un duo de jeunes acteurs dynamique, complices et très drôle. Je la conseille histoire de passer une bonne soirée, entre amis ou en famille. Le seul bémol ... qu'est ce qu'on est mal assis dans ce théatre ! Je suis assez petite, et mes pieds ne touchaient pas le sol, pas super agréable pendant un peu plus d'une heure ! 


Enfin aucun rapport mais je ne sais plus pourquoi j'ai parlée de ce poème avec l'amie qui m'a accompagnée au théâtre et il me semble logique de vous le communiquer aussi ici. Je l'aime beaucoup, car pour moi il représente ce souvenir que  nous avons toujours des lieux de notre enfance, même lorsque nous avons dû les quitter pour suivre notre ambition (soyons clair pour gagner du pognon, histoire de pouvoirs aller au théâtre ou voir le dit Dicaprio sur grand écran). Combien certains simples paysages sans prétentions peuvent valoir a nos yeux plus que tous les grands monuments du monde ( surtout la tour Eiffel en fait. Suis donc la seule au monde a penser que c'est tout pourri ?) car c'est la terre qui a vu naitre et grandir nos ancêtres. ( enfin sans être chauvins non plus hein, on va quand même pas se mettre à chanter ston et charden ( ouais vous savez le truc sur les vaches et la normandie ). 


Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?

Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine :

Plus mon Loir gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l'air marin la doulceur angevine.

Joachim DU BELLAY   (1522-1560),  les regrets.



Et enfin pour garder le même thème, * mode vieux crouton on * Lettre a France de Polnareff, jolie déclaration d'amour à notre beau pays ( même si je ne suis pas particulièrement amatrice de la voix de Polnareff même pas du tout d'ailleurs, mais bon, le texte est jolie et puis il y a du piano, et tout le monde sait qu'on pardonne tout quand il y a du piano. Sisi c'est marqué dans la Bible, vous pouvez vérifier; c'est quelque part vers le milieu de la fin).



Et parce qu'il faut un peu de jeunesse dans cet article et de rythme, Boogie Love de Alexz Johnson, les paroles sont pour le coup débiles mais le rythme et la voix sont cool ... Alors, dansons maintenant ^^



4 commentaires:

  1. ça fait très très longtemps que je ne suis pas allée au théâtre, la dernière pièce que j'ai du voir devait être Don Juan (revisitée donc plutôt drôle !!) mais j'avoue que ça ne me manque pas tellement tellement (surtout parce qu'on est mal assis ^^)

    RépondreSupprimer
  2. ça fait très très longtemps que je ne suis pas allée au théâtre, la dernière pièce que j'ai du voir devait être Don Juan (revisitée donc plutôt drôle !!) mais j'avoue que ça ne me manque pas tellement tellement (surtout parce qu'on est mal assis ^^)

    RépondreSupprimer
  3. My cousin recommended this blog and she was totally right keep up the fantastic work!

    generic nolvadex

    RépondreSupprimer